La maison

Temps de lecture : 7 minutes

La maison

Dans nos villes et villages de Saintonge et au-delà, nous rencontrons des lieux qui ont connu un ancien passé et dont l’histoire ou les histoires se sont perdues au gré du temps. Il y a d’anciennes maisons qui sont à l’orée des villes comme si les villes elles-mêmes ont voulu répudier ces maisons et ne voulaient pas être à côté.

À quelques centaines de mètres à peine d’une ville de Saintonge telle que Saint-Jean-d’Angély, Matha ou encore Loulay, Saint-Hilaire-de-Villefranche ou un autre petit bourg de votre choix, il y a une maison aux murs typiques de notre campagne, haute et longue dont les volets claquent encore sous le vent. Elle est là, seule et voit près d’elle la ville qui lui a tourné le dos. La maison est une vieille maison aux pierres apparentes, qui ne compte plus le temps qui passe sans l’altérer. Elle est attractive car elle est la seule maison en bordure de la ville. Des personnes s’intéressent à elle car un grand terrain l’accompagne depuis très longtemps. Elle est bordée de murs épais, un vieux chêne déformé défie les siècles en face de la maison saintongeaise.

Pourtant, personne ne semble vouloir d’elle. Il y a bien eu des personnes qui semblaient l’aimer mais ces personnes sont parties troublées et ne sont plus revenues. La ville qui est à côté sait pourquoi la maison est toujours seule et se souvient. Parfois, elle compatit au triste sort de la maison mais ne peut rien faire, la ville regarde cette vieille maison qui a pour seule compagnon ce vieux chêne déformé. Personne dans la ville ne sait pourquoi la vieille maison est toujours seule. Des rumeurs et des histoires ont bien été propagées mais le temps les a effacées. De temps en temps, un vieux ou une vieille raconte l’histoire de la maison en bordure de la ville mais personne ne veut croire et tout disparaît avec le temps.

Mais que s’est-il passé ?

La vieille maison a connu bien des choses. Elle a connu la richesse, a vu passé dans son enceinte des personnes importantes comme des maires et des lettrés. Le vieux chêne déformé a été chanté et fêté. Des contes ont été écrits par des passionnés qui ont été invités. Des historiens sont venus et ont écrit l’histoire de cette vieille bâtisse. La vieille maison comme le vieux chêne ont été heureux mais comme bien souvent un drame ou un malheureux événement a été le déclenchement de la décadence et la vieille maison comme le vieux chêne ont commencé à sentir le poids de la vieillesse.

Les personnes n’ont plus voulu être dans cette vielle maison. Des bruits ont été entendus, paraît-il, mais les vieilles charpentes supportent le poids du temps qui passe. Des ombres dansent à l’intérieur de l’ancienne demeure mais les personnes veulent voir ce qu’elles veulent voir. Quelques-uns disent avoir aperçu une ombre qui quitte la vieille maison et reste prostrée devant le vieux chêne déformé. Bien sûr, cela se passe les soirs de pleine lune et ces quelques-uns veulent croire ce qu’ils ont semblé voir. Des jeunes en quête d’émotions fortes passent la nuit à l’intérieur de la vielle maison mais repartent rapidement car selon eux, des portes s’ouvrent et se referment sans que le vent les pousse. Des personnes d’une autre ville racontent qu’un malheureux s’est pendu un soir d’hiver et attestent l’existence d’une corde attachée à une branche du vieux chêne. D’autres disent que la vieille maison est à l’orée de la ville car elle est bien trop vieille et un jour elle disparaîtra mais ces courageux ne s’en approchent pas et l’oublient.

Bien des histoires ont été dites et entendues sur cette vieille bâtisse de style saintongeais. Certains racontent que des imprudents pénètrent en son sein pour y pratiquer des messes interdites. D’autres écoutent avec attention que des os humains ont été découverts près du vieux chêne déformé et font la relation avec un lointain enlèvement survenu, il y a de cela une dizaine d’années.

Où est la vérité ?

Personne ne la connait exactement et la vieille maison écoute tristement ces rumeurs et ces histoires sur elle. Elle ne peut rien dire car qui voudrait croire de vieilles pierres et un vieux chêne déformé. Alors, l’ancienne demeure reste là et regarde la ville se développer. Quelquefois, elle se souvient de ces jours heureux où tout était fête et le vieux chêne déformé se remémore aussi. Seuls la maison et le chêne savent ce qui s’est passé.

La vieille demeure n’a plus été du goût des personnes, aussi simplement et tristement que cela puisse paraître. L’unique raison est parfois la plus simple. Des rumeurs et des histoires ont été racontées par des personnes qui ne savent rien et veulent croire ce que d’autres personnes racontent même si cela n’est pas vrai.

Quelques rumeurs à propos de la vieille maison.

 

  • L’autre soir, je rentrais de la débauche et je suis passé devant la vieille maison, tu sais celle qui est sur la route de Saint-Hilaire et j’ai vu quelqu’un.
  • Dans la maison hantée ?
  • Ouais, celle-là. J’ai vu un gars avec une lumière.
  • Tiens, c’est bizarre.
  • Ouais car personne n’y habite. Et, je me suis arrêté et le gars m’a regardé.
  • Il était quelle heure ?
  • Je ne sais pas. Huit heures peut-être. Tu sais qu’il y a beaucoup de travail au garage et je suis parti tard.
  • Il a fait quoi le gars ?
  • Ben, c’est bizarre car la lumière a disparu et je n’ai plus rien vu.

 

ႵႵႵ

 

  • Y a Éric qui m’a raconté un truc sur la maison de Brie-sous-Matha.
  • Laquelle ? La maison de la sorcière ?
  • Éric m’a dit qu’ils ont trouvé des os là-bas.
  • Dans la maison ?
  • Dans le grenier. Il parait qu’ils ont trouvé des crânes d’animaux. Y a même une poule morte là-bas. Des trucs écrits sur les murs.
  • Ça ne m’étonne pas. C’est la maison de la sorcière.

 

ႵႵႵ

 

  • J’étais dans les vignes en train de tailler et j’ai entendu un tir. J’ai pensé que c’était un chasseur, y en a qui tire comme des manches. Mais je n’ai rien vu.
  • Tu étais où ?
  • À la sortie de Saint-Jean, quand tu vas à Bignay. Il y a des vignes là-bas qui appartiennent à Richard.
  • Je me suis arrêté et j’ai vu une lumière dans une maison en ruine. Des gens disent que c’est une maison hantée.
  • C’est vrai ?
  • Je ne sais pas. J’ai entendu un autre tir et un cri qui venait de la maison.
  • Tu es allé voir là-bas ?
  • Non, je devais terminer la pièce.

 

ႵႵႵ

 

Il y a une vieille maison à quelques centaines de mètres à peine d’une ville de Saintonge qui est seule car personne ne s’intéresse à elle. Elle a pour seule compagnie, un vieil arbre. Des rumeurs et des histoires se disent et se racontent à propos de cette vieille maison saintongeaise.

Et vous, lecteur ou lectrice, connaissez-vous cette maison ?

FIN

Chronique : Ciril le courlitous !